> > >  Attention ! Cette page révèle des éléments décisifs du spectacle. Autrement dit : spoiler alert !  < < <

la java bleue

C'est la première chanson du spectacle.

Il en faut bien une.

Micheline dit que c'est une indémodable.

Le système est assez simple...

Mais c'est le plus physique de tous.

Enrouler comme ça une longue nappe qui pèse son poids, à bout de bras, et en rythme !

Je crois que les gens ne se rendent pas compte.

Peut-être que c'est ça, la magie du spectacle...

marcelle

micheline

léon

agnès

Mon père, Eugène, c'est lui qui est à l'origine de tout ça. Il est mort.

Ma mère est encore là. C'est elle qui joue du piano. Elle s'appelle Marcelle.

Ils ont eu trois enfants. Moi donc, Agnès (celle juste derrière moi sur la photo) et Micheline, notre grande soeur. C'est elle qui tient la boutique.

Micheline, elle a eu un fils, il s'appelle Léon. Il chante avec elle. Et il se déguise. Un peu trop.

J'ai fait une sorte d'arbre généalogique, c'est plus simple. Et puis j'aime bien faire des schémas.

Moi je ne parle pas beaucoup pendant le spectacle.

Je parle pas du tout en fait.

On est censé ne pas nous voir avec Agnès.

On doit juste s'occuper des machines pour diffuser les paroles.

Et je peux dire que c'est pas une mince affaire.

On a plusieurs systèmes, plus ou moins au point.

C'est un peu selon les chansons on va dire.

Ça aide à se mettre dans l'ambiance.