"Parce que les fleurs c'est périssable..."

Et parce qu'on savait pas trop comment vous le dire autrement, on a fait appel à la Famille Gaillard pour réaliser une carte de vœux digne de ce nom...

Voilà le résultat.

Bon.
Apparemment, c'est une idée d'Agnès (celle qui fabrique, entre autres, les "Caraoquets").
Elle a dû se dire que, pour faire plaisir, les colliers de pâtes, c'est une valeur sûre. C'est comme les bonbons.
Bon.
Voilà.
On aime ou on n'aime pas.
Ça a quand même le mérite d'être original.
Et d'exister.

Alors on va se la souhaiter un peu comme ça (en plus de tout le pack habituel de santé et de réussites)...
On se la souhaite originale et tendre (comme un cadeau de fête des mères).
Et épatante ?
Oui.
On n'est plus à un jeu de mot près.

HAPPY NOUILLES YEAR

publié le 05/01/2020

... VOUS RÉCHAUFFER".

La neige est arrivée cette semaine.

La famille Gaillard a réussi a passé entre les flocons pour présenter sa nouvelle version de leurs "(PAS TANT) PETITS CARAOQUETS (DE CONSERVE)", désormais sur les routes : Saint-Égrève, Eybens et Saint-Marcellin avant Noël, Vénissieux et La Tour du Pin au (presque) printemps, et peut-être un festival cet été..

Pensez à réserver rapidement (dates ci-contre) si ça vous chante !

"PUISSENT-ILS UN SOIR...

publié le 19/11/2019

Bonne nouvelle :

Un peu de "Grand Jeu de l'Ouïe", pas mal de "Petits Caraoquets de Conserve", encore des "Envers du Décor", un zeste de "Puces de Baba", de l' "Infernum Kermès" et d'autres surprises encore en préparation... la saison prochaine se dessine peu à peu !

EN VEUX-TU ? EN VOILÀ !

publié le 28/06/2019

Pour finir la saison, nous vous donnons rendez-vous (encore et toujours) en chanson(s) les 21 juin à Saint-Antoine l'abbaye dans le cadre du Festival Pig'Halles et le 22 juin à Notre-Dame de Mésage avec les Délices Perchés pour partager une version pleine air de notre futur Caraoquet fait maison, rebaptisé pour l'occasion :

"Le Chantoir des Gaillard"

Venez nous aider à mettre les petits "la" dans les grands !

(presque) DE CONSERVE !

publié le 30/05/2019

Petit coup d’œil sur la deuxième version de notre Infernum Kermès qui avait pris possession du Gymnase de Brézins pour la soirée de clôture des Arts Allumés, Festival qui porte bel et bien son nom ! C'était le 20 avril...

INFERNUM KERMES 2.0

publié le 23/04/2019

  • Icône social Instagram
  • facebook-square
Prochaines dates ...

11 Mar 2020

Et Maintenant que les présentations sont fête...

> Théâtre145 / Grenoble / 20h

12 Mar 2020

Et Maintenant que les présentations sont fête...

> Théâtre145 / Grenoble / 20h

13 Mar 2020

Et Maintenant que les présentations sont fête...

Théâtre145 / Grenoble / 20h

19 Mar 2020

Les (pas tant) Petits Caraoquets...

> Le Machinerie / Vénissieux (69) / 20h

06 Apr 2020

Les Envers du Décor (scolaires)

> Théâtre du Parc / Andrezieux-Bouthéon (42) / 9h -10h30 et 14h

  Info et réservations :  04 77 36 26 00

07 Apr 2020

Les Envers du Décor (tout public)

> Théâtre du Parc / Andrezieux-Bouthéon (42) / 10h (scolaire) + 17h et 19h (tout public)

  Info et réservations :  04 77 36 26 00

08 Apr 2020

Les Envers du Décor (scolaires)

> Théâtre du Parc / Andrezieux-Bouthéon (42) / 9h -10h30 et 14h

  Info et réservations :  04 77 36 26 00

09 Apr 2020

Les Envers du Décor (scolaires)

> Théâtre du Parc / Andrezieux-Bouthéon (42) / 9h -10h30 et 14h

  Info et réservations :  04 77 36 26 00

1 / 2

Please reload

... et d'autres dates à venir

Chacun chez soi et les moutons...

"Mea Culpa. Les pâtes, c'était nous.
Enfin Agnès.
Fallait bien qu'elle s'occupe la petite.

Elle a eu l'idée de faire des Caraoquets "de poche". J'étais pas convaincue au départ mais je l'ai laissée faire. Et finalement, bon... on sait tous que c'est mieux si c'est moi qui chante plutôt qu'elle.
Maman a fait l'accompagnement.
Raymond a fait le montage.
On a tous mis la main à la pâte, si je puis dire !
Ca vaut ce que ça vaut, c'est made in confinement.

C'est en attendant de pouvoir remonter sur les planches et vous faire chanter pour de vrai, "de conserve".
Restez bien chez vous.
Bises les cocos"

Ceci était un message de Micheline Gaillard